mardi 12 octobre 2010

Émigration auvergnate en Vendée : les DELORME, de Marcenat (Cantal)


Descendance de Jacques Joseph DELORME et Anne FOGERE*

I.  Jacques Joseph DELORME.  Journalier à Marcenat (1826), dans le Cantal. Propriétaire à Marcenat en 1852, il signe l'acte de mariage de son fils Jean.  Jacques est né vers 1782; .N.B : ses parents étaient décédés en 1867 (cf  Mariage DELORME-MATON 19.8.1867 Chantonnay).  Il a épousé Anne FOGÈRE avant 1822.  Jacques est décédé le 18 avril 1854 à Marcenat (15190) Cantal.

A.  Jean DELORME.  Repasseur (rémouleur) à Chantonnay (Vendée) dés 1855 (Recensement 1856, vue 15, maison 197, ménage 210) ; cité également en 1857, 1858 et 1859.  Jean est né à Marcenat (Cantal) le 5 avril 1822.  Il a épousé Jeanne AMADIEU à Marcenat le 30 septembre 1852; Lui (s), 30 ans, cultivateur à Marcenat ; elle, 31 ans,  domestique demeurant à Allanche, originaire de Ghode (?), (commune de Marcenat) où elle est née le 30.5.1821 et où habitent ses parents, propriétaires. Pr : Martin DELORME (s), 28 ans, et, 26 ans, Pierre DELORME (s), frères de l'époux, cultivateurs à Marcenat ; Clément Auguste GERBIER (s), 55 ans, expert-géomètre à Marcenat ; Pierre FAMILLON (s), 35 ans, maréchal-ferrant et propriétaire à Allanche (Arch Cantal, vue 248).  Jean est décédé le 7 juillet 1859 à Chantonnay à l'âge de 37 ans (° vers 1822), repasseur à Chantonnay, né à Marcenat (Cantal). Déclaration de décès faite par Jean DELORME, 28 ans (° vers 1831), repasseur, son frère.

1.  Ernest DELORME.  Demeurant à Chantonnay en 1856 (Recensement 1856, vue 15, maison 197, ménage 210). Marchand , Place du Marché à Chantonnay (1894).  Il est né le vers 1853.  Il est décédé le après 1894.

2.  Augustine Jeanne DELORME.  Demeurant à Chantonnay en 1856 (Recensement 1856, vue 15, maison 197, ménage 210).
  Augustine est née à Chantonnay  le 30 avril 1855; Son père, 32 ans (° vers 1823) est repasseur, et sa mère, 33 ans (° vers 1822), est marchande. Pr : Jean DELORME, 25 ans (° vers 1830), repasseur, son oncle.

3.  Malvina Clarisse DELORME.  Malvina est née à Chantonnay le 11 mars 1857; son père, 35 ans (° vers 1822) est repasseur ; sa mère a 36 ans (° vers 1821). Pr : Michel PRADEL, 37 ans, marchand au bourg, et Pierre DELORME, 30 ans (° vers 1827), repasseur au bourg.

4.  Marie Marguerite DELORME.  Marie est née à Chantonnay le 11 octobre 1859 ; son père, décédé, était repasseur. Sa mère, 38 ans (° vers 1821) est sans profession. Déclaration faite par Joséphine ROUGEAU, femme PRADEL, 39 ans, sage-femme.

B.  Martin DELORME.  Cultivateur à Marcenat (1852).  Il est né le vers 1824.

C.  Pierre DELORME.  Cultivateur à Marcenat (1852). Cultivateur à Apchée(x), de la commune de Landeyrat (Cantal), dans le canton d'Allanche (1855).  Rémouleur (repasseur) à Chantonnay (Vendée), en 1860, 1861, 1864. Demeurant au bourg de Chantonnay en 1872 comme rémouleur (Recensement 1872, vue 10, maison 114,  ménage 159), ainsi qu'en 1876.  Il a épousé Antoinette VECHAMBRE.  Pierre est né à Marcenat (15190) Cantal F le 10 août 1826 ; son père(s), 44 ans, est journalier au bourg de Marcenat. Pr : Jean FAUGERES, 40 ans, et Pierre QUALTH (?), 43 ans, journalier à Marcenat (Arch Cantal, vue 120, acte 34).  Pierre est décédé le 29 juillet 1873 à Chantonnay  à l'âge de 46 ans, (° vers 1826), remouleur, né à Marcenat. Pr : Isaïe ALDEBERT (s), ferblantier à Chantonnay, 35 ans ;  Julien NICOLAS, 53 ans, boucher à Chantonnay, ses amis (Arch Vendée, vue 194, acte 47).
N.B un Pierre DELORME décédé en avril 1864 ??

1.  Anne DELORME.  Demeurant au bourg de Chantonnay en 1872 (Recensement 1872, vue 10, maison 114,  ménage 159). En 1906, elle vit à Chantonnay, 29 rue de Nantes, avec sa mère et son second mari (Recensement , vue 3).
  (également: Anna DELORME).  Anne est née à Landeyrat (15160) Cantal, le 2 mai 1855, au lieudit Apchéex (ou Apchée). Son père y est cultivateur.  Elle a épousé Jean Marie Alphonse MARSOLLIER (ou MARSOLIER), fils de Marie Placide MARSOLLIER et Rosalie MICHON, le 6 avril 1875 à Chantonnay (85110) Vendée F; Lui (s ), 25 ans, cordonnier à Chantonnay. Son père, cordonnier à Nieul Les Saintes (17810), donne son consentement à mariage par acte de Me Laferrière, notaire à Nieul, le 26.3.1875 (date incertaine), et sa mère, sans profession, demeurant à Legé (44), par acte de Me Brisson, notaire, le 26.3.1875. L'épouse (s), 19 ans, marchande à Chantonnay où son père est décédé le 29.7.1873 et où sa mère est marchande. Pr du côté de l'époux : Henri LEGUERCHE (s) (° vers 1844), cocher à Nantes, beau-frère, et  Louis PAPINEAU, 48 ans, marchand à Chantonnay, ami. Du coté de l'épouse : Isaïe ALDEBERT, 36 ans, ferblantier à Chantonnay, et Victor MOREAU, 39 ans, forgeron à Chantonnay, ami (Arch Vendée, vue 3).  Anne est décédée après 1901 à Chantonnay.  Elle a épousé Pierre Joseph CHAMARRE le 5 février 1901 à Chantonnay.

2.  Anne DELORME est née le vers 1857; sans doute à Landeyrat (Cantal, au lieudit Apchéex (ou Apchée) et non à Apché, canton d'Allanche (Cantal) comme indiqué dans son acte de décès.  Elle est décédée le 28 juin 1858 à Chantonnay  à un an (° vers 1857), née à Apché, canton d'Allanche (Cantal), célibataire. Déclaration de décès faite par Jean DELORME, 36 ans (° vers 1822), repasseur, son oncle.

3.  Jean DELORME.  Demeurant au bourg de Chantonnay en 1872 (Recensement 1872, vue 10, maison 114,  ménage 159). Marchand de parapluies, il demeure au bourg de Chantonnay en 1876 (Recensement 1876, vue 10, maison 106,  ménage 133). Déclaré comme " fabricant de parapluies " lors de la naissance de sa fille Lucie à La Roche sur Yon, le 5.5.1883.
     Il y était établi " Place d'Armes " (devenue Place Napoléon n°14) dans le magasin que, depuis 1881 (en réalité entre 1876 et 1881), sa mère tenait comme " marchande de parapluies ",  et que sa veuve cédera à Mme Hippolyte CAPEL, née Louise CHENEBAULT, et qui passera ensuite à  Louis PLACES, neveu par alliance de cette dernière, puis à la fille de celui-ci .
     Son grand registre d'affaires, commencé en 1883, a été conservé:




  Jean est né à Chantonnay le 2 août 1860; Son père, repasseur, 35 ans (° vers 1825) est momentanément absent ; sa mère a 35 ans (° vers 1825). Déclaration de naissance faite par Jean DELORME, 30 ans  (° vers 1830), repasseur.  Il a épousé Marie PLANTECOSTE avant 1883.  Jean est décédé le 12 décembre 1884 à La Roche sur Yon (85000) Vendée à l'âge de 24 ans; à 24 ans 4 mois (° vers 1860), né à Chantonnay.

a)  Lucie Jeanne Marie DELORME.  Lucie est née à La Roche sur Yon (85000) Vendée le 5 mai 1883; Son père 22 ans (° vers 1861) est fabricant de parapluies ; sa mère a 25 ans (° vers 1858). Lucie est décédée le 5 janvier 1958 à Allanche (15160) Cantal à l'âge de 74 ans.

4.  Prosper Louis Joseph DELORME.  Demeurant au bourg de Chantonnay en 1872 (Recensement 1872, vue 10, maison 114,  ménage 159). Forgeron, il demeure au bourg de Chantonnay en 1876 (Recensement 1876, vue 10, maison 106,  ménage 133).  Prosper est né à Chantonnay (85110) Vendée F le 19 décembre 1861; Son père est rémouleur, 36 ans (° vers 1825) ; sa mère a 36 ans (° vers 1825).  Il est décédé le après 1876.

5.  Gustave Pierre Joseph DELORME.  Gustave est né à Chantonnay (85110) Vendée F le 15 août 1864; Son père est rémouleur, 38 ans (° vers 1826) est absent momentanément ; sa mère a 38 ans (° vers 1826). Déclaration de naissance faite par Jean DELORME, 33 ans (° vers 1821), rémouleur, son oncle.

D.  Jean DELORME.  Demeurant à Chantonnay comme repasseur (rémouleur) en 1855, 1856 (Recensement 1856, vue 15, maison 197, ménage 210). Repasseur à Chantonnay (Vendée) en 1859, 1860 et 1864. Rémouleur à Mouchamps (Vendée) en 1867.  Jean est né à Marcenat (15190) Cantal F le 21 mai 1830.  Il est décédé le après 1867.  Il a épousé Marie Mélina MATON, fille de Jean MATON et Henriette SACRÉE, le 19 août 1867 à Chantonnay; Lui, 37 ans, rémouleur à Mouchamps et précédemment à Chantonnay. Ses parents et grands parents sont décédés. Elle 23 ans, lingère à Chantonnay, fille naturelle reconnue par son père qui était mineur et  qui a disparu depuis la naissance de celle-ci. Les époux ont fait un contrat de mariage devant Me Durand, notaire à Chantonnay, le 18.8.1867. Pr du coté de l'épouse : Auguste LAFORIE (s LAFORIES), 62 ans, gérant à Chantonnay, ami de l'épouse, et Victor HUNEAU, 48 ans, mineur à Chantonnay, beau-père de l'épouse. Du côté de l'époux : Louis François VALOT, 30 ans, gendarme à Chantonnay, ami, et Pierre DELORME, 41 ans (° vers 1826), rémouleur à Chantonnay, son frère (Arch Vendée, vue 53).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Depuis la rédaction de ce billet, Mme Françoise LAGRANGE-GONDAL (flagrangegondal) a publié sur Geneanet une généalogie de la famille DELORME-FAUGERE qui vient en complément de ce qui figure ci-dessus. Elle a bien voulu nous préciser que " la migration des hommes de Marcenat (Cantal) comme rémouleurs ou comme marchands de toile est une tradition ".

1 commentaire:

  1. Merci pour cet article très intéressant. La migration des hommes de Marcenat comme rémouleurs ou comme marchands de toile est une tradition. Je voulais vous remercier mais une fausse manoeuvre m'a fait effacer votre mail et donc votre adresse.
    Françoise Lagrange Gondal
    Je vis dans le Cantal dans le canton de Marcenat.

    RépondreSupprimer