dimanche 30 novembre 2014

En Provence (?), où se trouve cet endroit ?


     Un fleuve passant entre des maisons, une tour, une grande église (en ruine ?). Qui pourrait nous indiquer le nom de la ville représentée sur le dessin ci-dessous ?



samedi 29 novembre 2014

Les sportifs de 1934 vus par " Les Indélicats "


   Leslie SNOW (° 1926), danseuse, peintre et poète, a publié en 2013, chez Peter E. Randall Publisher à Portsmouth, dans le New Hampshire (U.S.A), ses mémoires sous le titre " A Voyage Remembered with the memoirs of Louis FERON " (°1901, Rouen -  28.3.1998), orfèvre, bijoutier et sculpteur.

    Un chapitre des mémoires de Louis Féron est intitulé " Les Indélicats ", du nom  - proposé par le peintre musicaliste Maurice Ernest LEROUILLE (Lérouille ou Lérouillé) - , au groupe artistique qui, en 1932, se crée à Paris à l'instigation de Roger FALCK et dont Féron fit partie.

     Ce groupe publia " une revue anarchiste sous forme de livrets tirés à une centaine d’exemplaires composés de dix linogravures (gravures sur linoléum) offrant un regard politique et critique sur la société. Le 14 juillet, le chômage, les élites, les sportifs, la colonisation ou bien encore la guerre sont quelques-uns des thèmes sociaux traités avec une force graphique très efficace par Maurice Estève, Edouard Pignon, Roger Falck, Georges Ort, Adrien Cumora, Gisèle Delsine, Louis Féron, André Fougeron, Marcel Debarbieux et Gabriel Robin." (Wikipédia : article Gabriel ROBIN).

      Ces livrets (que Féron appelle " cahiers " et certains "albums ") ne sont pas illustrés que par ces personnes. Des linogravures sont réalisées par d'autres artistes plus ou moins connus. Et pour ne citer que ceux ayant participé en 1934 au cahier n° 6, " Sportifs " :  Marcel DEBARBIEUX, C. DELARUE, Gisèle DELSINNE, Maurice ESTEVE, Roger FALCK, Louis FéRON, FORASTIER, R. HUYBRECHTS, Georges ORT et Gabriel ROBIN.

     L'exemplaire n° 31/100 qui figure ci-après, contient, dans le portfolio d'origine, les onze linogravures originales dont dix sont signées et parfois légendées : 


     - " subventions " par Marcel Debarbieux
     - " l'âge du sport " par Esteve
     - " Mystique " par Falck
     - " déchets " par Louis Féron
     - " Anatomie " par Forastier
     - " Record " par Huybrechts
     - " Idolatrie " par Georges Ort
     - " Publicité " par G Robin

     -  Sans titre, deux linogravures par Delarue et Gisèle Delsinne


Couverture de l'album n° 6  (collage. Oeuvre de Maurice Estève ?)

Première page des "Sportifs" (artiste inconnu)

" subventions " par Marcel Debarbieux

Linogravure par Delarue

Linogravure par Gisèle Delsinne

 " l'âge du sport " par Esteve


 " Anatomie " par Forastier
" Mystique " par Falck

" déchets " par Louis Féron



" Record " par Huybrechts

 " Idolatrie " par Georges Ort


" Publicité " par G Robin

      Dans ses mémoires, Louis Féron écrira ; " Unfortunately my set of cahiers disappeared or became lost in my travels ".
   
    Un exemplaire des "Sportifs" se trouve au Hunterian Museum and Art Gallery de l'Université de Glasgow.

     Le Musée Estève de Bourges  choisit  pour thème " Les Indélicats " lors de sa première exposition - du 11.6.1989 au 24.9.1989 - réalisée après son ouverture en 1987.  Ce musée possède depuis 2008, à la suite d'un don de l'Association des Amis des Musées de Bourges, 7 albums sur les 9 existant du groupe " Les Indélicats".
   
     Des oeuvres de Louis Féron sont exposées en Espagne, au Panama, au Musée du Vatican, au Museo de Arte Costarricense de San José (Costa-Rica), au Museum of Fine Arts de Boston, au Portland Museum of Art de Portland (Maine), et figurent aussi dans diverses collections privées, dont celles de Leslie Snow, C. R. Davis, Mrs Charles L. Stillman, Mark Knowlton ...



mercredi 26 novembre 2014

Liste des lieux cités dans " Fournaises " de Marcel Delus (14e BCA)

     Après l'index des noms cités dans " Fournaises " de Marcel DELUS (voir billet du 29 octobre 2014), voici la liste des lieux cités dans ce livre ainsi que celle des quelques formations militaires qui y sont indiquées. 

     Pour mémoire, Cet ouvrage relate le parcours du sous-lieutenant DELUS au sein du 14e bataillon de chasseurs alpins, du 9 octobre 1915 au 25 septembre 1916.


TABLE DES MATIERES

     Première partie : Dans les Vosges. Sous la bourrasque.
     I. Les jets de feu ( 9.10.1915 - 20.10.1915) pp.7-45
     II. En attendant l'hiver (21.10.1915 - 14.11.1915) pp.47-77
     III. Sous la bourrasque (11.12.1915 - 27.2.1916) pp. 79-129

     Deuxième partie : Dans la Somme. Sous les balles
     IV. La relève (8.7.1916 - 11.7.1916) pp. 133-198
     V. La Ferme Rouge (12.7.1916 - 24.7.1916) pp. 199-308
     VI. La dernière attaque (24.9.1916 - 25.9.1916) pp. 309-329




LIEUX ET FORMATIONS MILITAIRES CITES DANS « FOURNAISES » de Marcel DELUS

A / LIEUX
Allaines : 320
Amiens : 156, 315
Barenkopf : 81, 99, 104
Basses Huttes : 79, 86
Basses Huttes (Petit poste des) : 91, 105
Bois des Trônes : 219, 220, 226, 230
Bois du Hamelot : 161
Bois Fleuri (Hôtel du) : 62
Bois Vieux : 217, 237, 270, 290, 294, 305
Boyau « C » : 15
Boyaux des Fons et des Décervelés (ou des Ecervelés ?): 231, 237
Beschine : 63, 64
Blanc (Lac) : 73
Calvaire : 58, 73, 262, 263
Camp de Ste Barbe : 104
Canal de Mont Saint Quentin : 319
Cantharides (Positions boches) : 243, 245
Carrefour Duchesne : 68
Carrière d’Eulenbourg : 262
Carrière de Lutzow : 262
Cérisy : 310
Chapelle de Curlu : 262, 265
Château (Tranchée Le) : 106, 109, 125
Chemin Creux : 256, 287
Chênes (Pente du Rain (Ravin ?) des) : 91
Cimetière (Grand) : 54
Cléry : 146, 226, 328
Cléry sur Somme : 314
Col Luschpach : 58
Collet : 9
Cote 99 : 303
Creil : 310
Creux (Chemin) : 256, 287
Curlu (Ravine de) : 200, 219
Curlu (Chapelle de) : 262, 265
Décervelés « Boyaux des Fons et des » : 231, 237
Duchesne (Carrefour) : 68
Ecervelés ("Boyaux desFons et des" : 231, 237
Eulenbourg (Carrière de) : 262
Fargny (Moulin de) : 235, 268
Faux (Tête de) : 65, 67, 70, 74
Faux (Petite Tête de) : 69
Fecht : 85
Ferme (Grande) : 63
Ferme de Monacu : 313
Ferme Rouge (La) : 198, 210
Ferme Tinfronce : 61
Fons (Boyaux des Décervelés (ou Ecervelés, et des) : 231, 237
Forest (Le) : 218
Fraize : 166
Gérardmer : 45, 48, 49, 51, 13, 124
Grand cimetière : 54
Grande Ferme : 63
Grandvilliers : 135
Hamel : 163
Hamelot (Bois du) : 161
Hardrécourt : 146, 226
Hautes Chaumes : 41
Hôtel du Bois Fleuri : 62
Huttes (Basses-) : 79, 86
L’Observatoire : 261, 270, 275, 276, 280, 285, 286
Lac Blanc : 73
Lac Noir : 58, 61, 73, 74, 79
Laneuville sur Bray : 173
Le Forest : 218
Linge : 7, 8, 9, 13, 15, 16, 21, 23, 34, 45, 55, 56, 57, 65, 81, 99, 103, 106, 107, 109, 127, 135, 137, 166, 234, 261, 307, 315
Luschpach (Col) : 58
Lutzow (Carrière de) : 262
Maricourt : 186
Marcelvave : 311
Maurepas : 146, 217, 218, 226, 237, 238, 239, 240, 266, 278, 286, 292, 304
Maurepas (Ravin de) : 254, 270
Monacu (Ferme de) : 313
Mont Saint Quentin : 309, 312
Mont Saint Quentin (Canal de) : 319
Moulin de Fargny : 235, 268
Mulwenvald : 47
Mulwenvald (Piton du) : 85
Noir (Lac) : 58, 61, 73, 74, 79
Observatoire (L’) : 261, 270, 275, 276, 280, 285, 286
Pantruche : 156
Pente du Rain (Ravin ?) des Chênes  :  91
Péronne : 240, 262, 280
Péronne (Commandant originaire de) : 240
Pestilence (Tranchée de la) : 217, 238, 270, 273, 284, 285, 294, 297, 299, 300, 304
Petit Poste (Le) : 27
Petit « Poste 8 » : 18
Petit Poste des Basses Huttes : 91, 105
Petite Tête de Faux : 69
Piton du Mulwenvald : 85
Pitons (Les Trois) : 7, 104, 234
Plainfaing : 64, 67, 73, 75, 76
Poste (Petit) : 18
Rain (Ravin ?) des Chênes (Pente du) : 91
Ravin de Maurepas : 254, 270
Ravine de Curlu : 200, 219
Reichaker : 56
Rouge (La Ferme) : 198, 210
Rouge (Tranchée) : 218, 2387, 259, 260, 270, 288, 289
Sainte Barbe (Camp de) : 104
Sarcus (dans l’Oise) : 133, 139, 149
Schlucht : 49
Schratz : 9
Stossveier : 85, 103
Sulzern : 85, 103
Suzanne (village) : 18, 188
Tête de Faux : 65, 67, 70, 74
Tête de Faux (Petite) : 69
Tinfronce (Ferme) : 61
Tranchée de la Pestilence : 217, 238, 270, 273, 284, 285, 294, 297, 299, 300, 304
Tranchées du 30e (30e bataillon sans doute) : 36
Tranchée Le  Château : 106, 109, 125
Tranchée Rouge : 218, 2387, 259, 260, 270, 288, 289
Trois Pitons : 7
Trônes (Bois des) : 219, 220, 226, 230
Village « Suzanne » : 182, 188
Villers-Bretonneux : 156, 157
Westein : 8, 11, 32

B/ FORMATIONS MILITAIRES
6e escouade : 19, 26
1ère section : 36
1ère compagnie : 294
1ère, 3e et 4e compagnie : 296
1ère et 4e compagnie : 288, 289, 294, 306
2e compagnie : 265, 297
Les 4 compagnies du bataillon : 61
30e bataillon (Tranchées du) : 36
Commandant originaire de Péronne : 240

14e Wurtembergeois : 37, 38

jeudi 20 novembre 2014

Agape familiale de " La Muse Rouge " à Paris en 1920



Photo d'agape familiale de " La Muse Rouge " à Paris le 27.4.1920
(Maison de la Coopération, 85 rue Charlot, Paris 3e)




Verso de la photo ci-dessus



     La Muse Rouge était une société chantante parisienne composée de poètes et de chansonniers révolutionnaires qui publia aussi sous ce titre une revue dans les années 1920.

     On retrouve au verso de la photo de groupe les noms d'une dizaine de personnes, soit près de la moitié des figurants :

- COLADANT (Ferdinand COLADANT), natif du Loiret, décédé le 3.6.1933 à l'Hôpital Lariboisière à Paris. Infirme de naissance

- JOLIVET (François Henri JOLIVET), né le 1.8.1975 à Paris, 4e, décédé le 31.10..1955. Chansonnier).

- TOZINY (Sosthène TAUZIN dit Roger TOZINY) Directeur de " La Vache Enragée ". Auteur d'articles dans " La Chanson de Paris " (1929).

- MASSELIER

- CLOVYS (Clovis POIRIER, dit), né le 13.5.1885 à Paris. Chanteur (auteur, compositeur, interprète). Anarchiste et pacifiste.

- NOEL-NOEL ( Lucien NOEL, dit), 1899-1989. Acteur français, il essaya de se produire comme chanteur dès 1920, avant de faire son entrée dans le monde du cinéma. (Voir dans ce blog, le billet du 12.8.2011).

- Pierre MEROP (Pierre SIMON-MEROP) Chansonnier, poète. Il fut publié dès 1922 dans " La Chanson de Paris ".

-  Fernand JACK (Fernand JACQUEMOTTE, dit) 1902-1960. Chansonnier révolutionnaire, il se produisit à " La Vache Enragée " à Montmartre. Homme politique bruxellois, membre du P.C.B.

- G. M. GOUTE, Auteur de chansons et de poèmes publiés dans la revue " La Chanson de Paris " en 1928 et 1929.

- LUCOTTE

- MAUD GEOR (Maud GEOR) Interprète de "La Muse Rouge " entre 1920 et 1923.
     

lundi 17 novembre 2014

Le cahier de Pierre Emile PEYTAVIT (1896)

   
     Pierre Emile PEYTAVIT est né le 21.3.1876 à  Orliaguet (Dordogne), de Pierre PEYTAVIT et de Marier CHANSSE (Archives Dordogne, vue 1/3). Il est inscrit sur son acte de naissance  sous le nom de Pierre Emile PEYTAVI mais son père, âgé de 35 ans, signe PEYTAVIT sur cet acte.

     Lors de son recrutement au Bureau de Bergerac en 1896 (matricule 1066), il est cultivateur et habite à Orliaguet comme son père ; sa mère est décédée.
     Incorporé le 15.11.1897 au 14e régiment de ligne, il y devient caporal (1ère compagnie) mais, sur sa demande, est remis soldat de 2e classe le 14.3.1899. Passé alors au 16e bataillon d'artillerie à pied, il est 2e canonnier, 1er canonnier, et devient sergent le 20.9.1899.
     Il est affecté ensuite à la 3e Légion puis à la 12e Légion.
     Dans la Réserve, on le trouve au 14e bataillon d'artillerie à pied à La Rochelle.
     Le 15.4.1901, il habite 13 rue Formage à Caen.
     Il est nommé gendarme à pied à la Compagnie de l'Eure le15.4.1902.
     Il passe à la 12e Légion (venant de la 3e Légion) le 9.9.1905.


Emile PEYTAVIT, 14e R.I,  en 1896


Emile PEYTAVIT dans sa chambrée au 14e Régiment de ligne, à Brive, en 1896

     Alors qu'il est soldat à la 1ère compagnie du 14e régiment de ligne (14e régiment d'infanterie), en garnison à Brive (Corrèze), il commence à tenir un cahier d'histoires de corps de garde agrémenté de dessins dont certains figurent ci-après :











mardi 11 novembre 2014

Carnet d'adresses des officiers de la garnison de la place de La Roche-sur-Yon (Vendée) 1911


     Carnet d'adresses de MM. les officiers de la garnison de la place de La Roche-sur-Yon (Vendée) pour 1911 (à jour au 15.12.1910), précisant leurs jours de réception.


Ces renseignements sont fournis pour :

- L'Etat-Major de la 42e brigade (génie, intendance, gendarmerie, recrutement)

- Le 93e régiment d'infanterie

- Le 83e régiment territorial

- Les officiers retraités

- Les fonctionnaires et chefs de services




















N.B : Les dernières pages du carnet reprenant par jour de réception les mêmes éléments que ceux figurant dans les pages précédentes, n'ont pas été reproduites.

lundi 10 novembre 2014

Le château de Tonquedec (Côtes d'Armor) en 1891


Vue du château de Tonquedec (Côtes d'Armor - 22) dessiné en 1891 par Y. POBEL